Ventes



Appui



Les conjonctions solaires se produisent quand le Soleil traverse le plan équatorial de la Terre lors des équinoxes du printemps et de l'automne (tard en février ou au début de mars; septembre ou octobre). À ces moments-là, le Soleil est directement derrière le satellite pour quelques minutes chaque jour. Quand le Soleil se déplace directement derrière le satellite vers votre antenne de réception, le signal reçu peut être submergé par l'extraordinaire niveau de bruit thermique des radios fréquences émises par le Soleil. Ceci peut causer des interférences pour quelques minutes chaque jour au moment où cela se produit.

L'apparition de ce phénomène dépend de la situation géographique de la station terrestre ainsi que de la position du satellite. Le Soleil peut dégrader le signal durant quelques minutes selon la taille de l'antenne et la marge applicable à une liaison, cependant, il se peut que l'effet passe inaperçu.

Le nombre d'interruptions, leur durée et le moment où cela se produit dépendent de l'émission de radioactivité du Soleil, du mouvement de la Terre en relation avec le Soleil, du pointage et de l'emplacement de l'antenne de réception, et des caractéristiques du système de communication. Ces caractéristiques, à leur tour, incluent les fréquences d'opération radio, le gain de l'antenne de réception, le rapport porteuse/bruit lors du fonctionnement par temps clair, l'équivalent par temps clair du rapport porteuse/température de bruit et le minimum acceptable du rapport porteuse/bruit.

Quand une conjonction solaire se produit, le bruit thermique de l'antenne varie selon la taille de celle-ci, son angle d'élévation, son emplacement et son environnement.

Les prédictions générées par ordinateur révèlent que la période de pointe des conjonctions solaires pour tous les jours, associées à un équinoxe pour une station de réception terrestre donnée, ne diffère pas de plus d'une minute l'une de l'autre, et ne varie pas beaucoup d'une année à l'autre. Les variations seront de moins d'une minute tout au moins pour la prochaine décennie. Donc, à toutes fins pratiques, elles peuvent être considérées pareilles et invariables en fonction de l'année considérée.

La dégradation est à peu près la même pour la plupart des villes, mais elle diffère selon la taille de l'antenne. Ceci peut être vu dans le graphique ci-dessous.

*Source: Telesat Canada.

Select Language: EN | FR